FAQ

Quand et sous quelles conditions les enfants doivent-ils recourir à l’orthodontie ?

Certains signes peuvent vous alerter, et en cas de doutes, il est conseillé de consulter un spécialiste, et ce même pour les enfants en bas âge. Si nous jugeons qu’il est trop tôt pour lancer un traitement, nous effectuerons un suivi de l’évolution dentaire du patient en le convoquant pour des rendez-vous de rappel et de réévaluation.

 

Si votre enfant semble présenter des dysmorphoses maxillo-faciales, c’est-à-dire des dents en malposition, des déformations, des chevauchements ou un mauvais équilibre facial, il est important de consulter un chirurgien-dentiste ou un orthodontiste pour établir un plan de traitement adapté qui pourra être mené à l’aide d’appareils fixes ou mobiles.

 

Selon les besoins, nous envisageons également une collaboration éventuelle avec des praticiens d’autres disciplines comme les O.R.L., les orthophonistes, les parodontistes, les kinésithérapeutes; etc.

Les adultes peuvent-ils également avoir recours à des traitements orthodontiques ?

L’orthodontie n’est pas réservée aux enfants et aux adolescents : il n’y a absolument pas d’âge spécifique pour consulter, et il n’est surtout jamais trop tard.

 

Par ailleurs, pour les plus récalcitrants à l’idée de porter un appareil dentaire, nous offrons une option de traitement transparente destinée à corriger les problèmes d’alignement. Invisalign est une alternative innovante, discrète et tout aussi efficace aux appareils orthodontiques conventionnels fixes. Pour plus d’informations, consultez invisalign.fr

Quels sont les enjeux médicaux au-delà de l’esthétisme ?

Les causes des dysmorphoses maxillo-faciales peuvent être d’ordre varié : héréditaires, congénitales, fonctionnelles, etc. Un traitement se fixe comme objectif de corriger des dysmorphoses dento-maxillo-faciales dont le profane ne perçoit que l’aspect esthétique. En réalité, le praticien cherche à améliorer les fonctions vitales qui sont souvent perturbées de leur fait, à savoir la respiration, la phonation, la mastication, ainsi que la déglutition : c’est ainsi que s’établiront l’harmonie et l’équilibre des fonctions dont découle la beauté d’un sourire.

 

De plus, la correction des anomalies dento-maxillo-faciales constitue une excellente mesure de prévention des affections parodontales (déchaussement dentaire), voire des caries par l’amélioration de l’hygiène dentaire.

Combien de temps dure un traitement d’orthodontie ?

Lors de la première consultation, nous procédons à une étude approfondie et établissons un diagnostic qui nous permettra par la suite d’élaborer un plan de traitement adapté aux besoins spécifiques du patient.

 

Comme la morphologie de tous est différente, il en va de même pour la durée des traitements. La durée peut donc varier en fonction de la morphologie du patient, de l’importance de la déformation, l’amplitude des déplacements dentaires et maxillaires à effectuer, le type de croissance ainsi que le stade d’évolution des dents. Le facteur le plus important reste cependant le respect scrupuleux des instructions thérapeutiques que nous seront amenés à donner : c’est là le gage d’une durée de traitement aussi réduite que possible.

 

La durée du traitement peut être prolongée par le non-respect des règles élémentaires et nous nous réservons également le droit d’interrompre un traitement pour l’un des motifs suivants : une mauvaise hygiène dentaire persistante, une absence de coopération et de bonne volonté, une interruption des visites pendant une période de 3 mois sans préavis du patient.

Quels sont les risques et les contraintes associés à l’orthodontie ? Est-ce que porter un appareil fait mal ?

Les appareils ne provoquent aucune gêne particulière, seule une légère sensibilité du fait que toute démarche médicale ou orthodontique implique des contraintes, des limites et éventuellement des complications. En étant informé et en coopérant parfaitement avec le praticien, ces dernières pourront être minimisées et vous serez à même d’obtenir les résultats thérapeutiques les meilleurs.

 

Pour garantir l’efficacité du traitement et diminuer les risques y étant associés, il est primordial de maintenir une hygiène dentaire rigoureuse et saine. Par exemple, les traces de décalcification relevées quelquefois après un traitement ne sont pas imputables à celui-ci, mais à la plaque dentaire accumulée par négligence autour des différentes pièces de l’appareil Il faut savoir que ces traces, toujours dues à une hygiène insuffisante, deviennent rapidement irréversibles. Il en va de même des gingivites, ou inflammation des gencives, qui sont une complication due à une insuffisance de brossage de celles-ci.

 

Des conseils pratiques relatifs au bon brossage des dents seront promulgués et des vérifications de sa parfaite exécution effectuées à chaque visite.

Quel est le coût d’un traitement orthodontique ?

Comme la durée du traitement, il en va de même pour les coûts associés à l’orthodontie. Le coût varie en fonction de la complexité du cas, de la technique utilisée ainsi que la durée des soins requis, ce qui aura été préalablement discuté avec le patient.

 

Pour les enfants, les tarifs pratiqués varient de 930 à 1250 euros par semestre. Pour les adultes, le coût complet est évalué entre 2100 et 7000 euros.

 

Un devis explicatif vous sera obligatoirement adressé suite à la première consultation et le bilan effectué en clinique. Veuillez vous assurer que toute modification d’honoraires donnera lieu à l’établissement d’un nouveau devis.

Existe-il un remboursement des frais ? Que couvre la Sécurité Sociale ?

Si le traitement commence avant les 16 ans, une prise en charge de la Sécurité Sociale est possible, et la mutuelle peut intervenir en complémentarité.

 

Sous réserve de son acceptation, la participation de la Sécurité Sociale pour le traitement orthopédique (première phase) est fixée à 193,50 par semestre (avec un maximum de 6 semestres) pour les enfants seulement. Pour la deuxième phase, c’est-à-dire la période de contention, elle est fixée à 161,25 euros pour une année.

 

Si le traitement commence après 16 ans, il n’y a pas de prise en charge de la SS, mais il existe des mutuelles remboursant une partie des traitements.

Quelle est la fréquence des rendez-vous ?

La périodicité des rendez-vous est établie selon les nécessités occasionnées par le traitement.

 

Dans un souci d’efficacité, l’organisation d’un cabinet d’orthodontie nous impose quelques règles qui seront déterminantes quant à la qualité et l’aboutissement du traitement. Au cours du traitement, trois rendez-vous devront avoir lieu le matin dont la durée sera plus importante. Outre ces trois rendez-vous, nous tentons au meilleur de notre capacité de respecter votre horaire ainsi que vos disponibilités.

 

Si le patient manque un rendez-vous par oubli, négligence ou maladie, des difficultés peuvent surgir pour reporter le rendez-vous. Il est donc nécessaire qu’un effort particulier soit fait pour honorer ses engagements. En cas de force majeure, il est préférable de nous prévenir et de nous appeler pour annuler et reporter le rendez-vous.

 

Nous rappelons également qu’il est indispensable de se brosser les dents avant chaque rendez-vous. Nous disposons par ailleurs d’une salle de brossage destinée à cet effet.

Doit-on être adressé par un dentiste pour venir consulter ?

Pas nécessairement. Vous pouvez directement prendre rendez-vous avec nous pour une consultation.

Qu’est ce que la période de contention ?

La période dite de contention est plus importante que le traitement lui-même. Une fois que les objectifs fixés par le praticien sont atteints, il convient de maintenir pendant quelques temps les acquis du traitement pour permettre à l’appareil dento-maxillaire de se stabiliser.

 

Cette phase est systématiquement proposée en fin de traitement. Il est ainsi possible d’anticiper et de prévenir le risque de récidive, considérant le fait que les dents ont tendance à bouger toute la vie.